Vert2O 

plante aquatique iris

plante aquatique iris

On classe les plantes aquatiques en cinq catégories :

  1. Les plantes immergées  ou plantes oxygénantes : Leurs racines et leurs feuillages sont sous eau.  Elles contribuent à l’oxygénation de l’eau. (l’élodée, le myriophyllum, le potamot).
  2. Les plantes flottantes : Elles ne sont pas enracinées, elles flottent sur l’eau.  Elles contribuent à donner de l’ombre à votre pièce d’eau, ce qui va permettre, entre autre à diminuer fortement la prolifération des algues filamenteuses et permettre aussi aux poissons de se cacher. (lentille d’eau – châtaigne d’eau).
  3. Les plantes à feuilles flottantes : elles sont enracinées dans le fond du bassin.  Leurs feuillages et leurs fleurs flottent à la surface de l’eau. Ces plantes procurent des zones d’ombre utiles à votre bassin. (nénuphars, aponogeton).
  4. Les plantes à feuilles émergeantes : Comme leur nom l’indique, ces plantes enracinées dans le fond du bassin, voient leur feuillage émerger au dessus de l’eau.  Outre le fait qu’elles soient, comme toutes les plantes d’ailleurs, filtrantes, elles sont très utiles à la décoration de votre bassin, puisqu’elles permettent de faire un écran qui va mettre en évidence votre pièce d’eau aquatique. (massette, calla des marais, pontédéria, acorus, certaines iris des marais).
  5. Les plantes de terres humides ou plantes amphibies : Elles  tolèrent les changements de niveau d’eau. (hippuris vulgaris, jacinthe d’eau).

Ne soyez pas inquiet s’il faut du temps pour que les jeunes plants poussent (2 à 3 ans).  Après la plantation, certaines plantes peuvent dépérir la première année et …réapparaître l’année suivante.  N’utilisez surtout pas d’engrais dans votre bassin car cela donnerait un coup de fouet aux algues filamenteuses.

Dans une baignade écologique, il n’est pas rare de voir les plantes en souffrance. Ce phénomène est tout à fait normal dans la mesure où la filtration biologique à éliminer une grosse quantité de déchets, laissant très peu de matières nutritives pour les plantes.

Prenez garde aux éventuels parasites qui pourraient apparaître.  Changez simplement l’exposition de la plante, mais ne la traitez surtout pas avec des produits chimiques qui pourraient avoir une influence néfaste sur la chaîne alimentaire.

Vous verrez qu’avec le temps, les plantes aquatiques dépasseront les zones que vous aviez définies.  Dès lors, n’hésitez pas à éliminer les parties épuisées de la plante.  N’oubliez pas également d’enlever les feuilles fanées et de mettre un filet l’automne pour éviter que les feuilles mortes ne se déposent dans le fond du bassin : vous éviterez ainsi l’envasement du bassin.  Ce principe vaut également même si vous disposez d’un excellent moyen de filtration.