Vert2O 

Introduction de nouveaux poissons dans un bassin

Introduction de nouveaux poissons

Quand introduire de nouveaux poissons dans votre étang ?

Le printemps est le moment propice à l’introduction de nouveaux pensionnaires dans votre mare.  Evitez les fortes chaleurs pour cette opération.  Le changement de milieu constitue un vrai stress pour les poissons.  Ne mettez jamais directement de nouveaux pensionnaires dans votre bassin.  Mettez le sac plastique avec les poissons dans votre bassin durant 10 minutes.  Ensuite, ajoutez un peu d’eau de votre bassin dans le sachet plastique.  Quand la température de l’eau du bassin atteint sensiblement la même que celle du sachet, videz doucement le contenu dans la pièce d’eau.  L’idéal est de toute manière de mettre les poissons en quarantaine dans un bac à part et d’observer leur comportement.  Vous éviterez ainsi bien des problèmes.  Bien des gens ont déjà eu la mauvaise surprise de contaminer une pièce d’eau toute entière avec des koïs de plusieurs années, parce qu’ils avaient introduit … un poisson rouge malade.

Voici un aperçu de poissons qui peuvent venir agrémenter votre bassin :

Poissons rouges : introduisez un banc de 5 individus au moins.

Ides mélanotes : introduisez au moins 4 ides.  Attention, ce poisson vorace vivant en groupe raffolera des œufs et des jeunes alvins.

Shubunkin : La particularité de ce poisson est sa robe aux couleurs variées.  Il apportera un rayon de soleil dans votre jardin aquatique.

Comètes : ce poisson aux nageoires caudales allongées sera introduit par banc de 4 individus.

Koïs : ne comptez pas plus d’un individu par mètre cube d’eau.

Esturgeons : attention à l’introduction de jeunes sujets si vous possédez un chat.  L’esturgeon est un animal très docile qui s’approche sans crainte du bord et qui est une proie facile pour les chats.

Comment nourrir les poissons ?

Il est conseillé de ne plus nourrir les poissons quand la température de l’eau est inférieure à 10 ° Celsius.

En été, par fortes chaleurs, vous pouvez les nourrir deux fois par jour.  La règle d’or est que la nourriture doit être consommée dans son intégralité après cinq minutes maximum.   En fait plus la température augmente, plus vous devrez les nourrir (deux à trois fois par semaine si la température avoisine les 15° C, une fois par jour si elle avoisine les 18 °C…)  Ne sous-alimentez pas non plus vos poissons car ils subiraient un stress, source de maladies.  Les suralimenter n’est pas mieux car cela engendre des excès de déchets organiques et des gros problèmes de digestion …

Si vous disposez d’esturgeons, la règle est simple, il faut les nourrir durant toute l’année, même l’hiver.

Prenez le temps de surveiller régulièrement le comportement des poissons.

Soyez inquiet si un sujet se tient à l’écart, s’il est faible et bouge peu.

Si vous décelez des tâches anormales ou des ulcères, je ne peux que vous recommander de faire appel à un vétérinaire spécialisé dans les poissons et à ne pas jouer les apprentis soigneurs, à moins d’être un expert averti.

Une règle importante est d’ isoler le sujet malade pour le traiter.  Cela vous permettra de le soigner de manière efficace.  En outre, vous éviterez ainsi que les autres pensionnaires soient contaminés… et qu’un poisson sain subisse inutilement un traitement.